Des foules les médias internationaux assistent aux activités commémoratives du Titanic

first_imgEnviron 9 000 Néo-Écossais et visiteurs ont assisté aux activités commémoratives du Titanic cette fin de semaine, et 4 500 personnes du monde entier ont regardé les activités se dérouler en ligne au www.titanic.gov.ns.ca. « En général, je dirais que les activités ont été des moments de réflexion, a dit David Wilson, ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine. J’ai été touché par les milliers de personnes qui ont participé à la procession à la chandelle vers Grand Parade samedi soir. Il y avait une certaine intimité dans la foule. » Environ 3 000 personnes ont participé à La rencontre, une procession qui est partie du Musée maritime de l’Atlantique pour se rendre à Grand Parade afin d’assister à La veillée du Titanic – La nuit des cloches. Gordon Pinsent, personnalité canadienne, a raconté l’histoire du Titanic, de ses passagers et de son équipage, et aussi du lien d’Halifax à la tragédie. Plus de 20 performances ont eu lieu sur la scène, qui était entourée de trois grands écrans et d’une réplique de la proue du Titanic. À la fin de la soirée, après une performance d’Amazing Grace par un joueur de cornemuse, les lumières de la scène se sont éteintes et les cloches des églises qui ont célébré les services funéraires des victimes du Titanic en 1912 ont sonné. « Je crois que les gens sont réunis ici pour les bonnes raisons, a dit M. Pinsent. Ce genre de rassemblement, en mémoire des personnes décédées, peut être curieusement réconfortant. » Un défilé aérien par un hélicoptère Sea King des Forces canadiennes a signalé le début de la cérémonie spirituelle, aujourd’hui 15 avril, au cimetière Fairview Lawn. Environ 1 000 personnes ont assisté à la cérémonie, y compris le lieutenant-gouverneur John James Grant, Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme, ainsi que des ecclésiastiques catholiques, protestants, juifs et musulmans. Des fleurs ont été déposées sur les tombes des victimes du Titanic, et un érable a été planté en honneur des efforts de sauvetage déployés par la Nouvelle-Écosse et le Canada. « Je suis fier de pouvoir être ici au nom de mes parents âgés en Angleterre qui ne pouvaient pas se rendre ici pour l’anniversaire, a dit Marilyn Ewer, participante à la cérémonie. Mon cousin éloigné, Edward Rogers, était un membre de l’équipage du Titanic, mais il n’a pas survécu. » M. Rogers est enterré au cimetière Fairview Lawn avec d’autres victimes du Titanic. Le projet du Titanic sur Twitter, qui a publié par des tweets les messages sans fil originaux liés au naufrage du Titanic, a joint près de 610 000 personnes à l’échelle mondiale. Les messages ont été parmi les plus souvent publiés et republiés, et ont fait partie des tendances sur Twitter au Canada tôt dimanche matin. Les activités commémoratives ont été diffusées en direct par les médias locaux et nationaux, et des médias internationaux du Royaume-Uni, de l’Espagne, de l’Australie, du Japon et des États-Unis étaient sur place pour couvrir l’événement.last_img read more

UN team completes investigations into alleged mass graves in Afghanistan

The mission this week to areas in Bamiyan and Mazar-i-Sharif completed their field investigations and returned on Sunday to Kabul, where they finalized the mission report and undertook a preliminary assessment of domestic forensic capacity before leaving the country early this morning, a spokesman for the UN Assistance Mission in Afghanistan (UNAMA) said.The team’s findings and recommendations will be finalized abroad, before being submitted to the UN for further consideration.The mission, comprised of two forensics experts accompanied by UNAMA staff and the Office of the UN High Commissioner for Human Rights, examined three alleged mass gravesites in Daoudi village, Bamiyan, the Mazar-i-Sharif airport area and Sheberghan.Team members documented the parameters and characteristics of the sites, exhumed and conducted forensics examinations on a number of bodies, collected material evidence and interviewed witnesses and community representatives. They also handed over some remains to local communities for burial and prepared sites for appropriate follow-up.The team also collected information and prepared a list of other alleged mass gravesites in the country, the spokesman said. read more